Le photographe suisse Silvano Zeiter parle de ses montagnes natales dans la région sans voiture de l'Aletsch Arena

Silvano Zeiter est né et a grandi dans les Alpes suisses. Durant plus d'une décennie, il y a expérimenté l'esprit du snowboard. Une époque qui a fait de lui un photographe aux exigences artistiques et au sens de l'humour particulier. Le travail de Silvano est à mi-chemin entre le documentaire et l'éditorial et a été publié sur d'innombrables couvertures de magazines dans le monde entier. En 2016, il a publié son premier livre intitulé "Honey Ryder". Pour des raisons professionnelles, Silvano vit actuellement à Zurich. Il travaille principalement dans les domaines de la photographie d'action, lifestyle, de mode et le portrait, pour des entreprises et des magazines du monde entier. Mais pour lui, sa région natale reste le plus bel endroit du monde.

www.silvanozeiter.com

Instagram: @silvanozeiter

Interview avec Silvano Zeiter

Qu'apprécies-tu particulièrement dans ta région d'origine?
L'Aletsch Arena m'a marqué tout au long de ma vie. C'est comme un immense terrain de jeu où j'ai grandi, fait du ski quand j'étais enfant et plus tard appris le snowboard. Adolescent, j'ai commencé à explorer tous les coins et recoins de la région, surtout en dehors des pistes, et aujourd'hui encore elle arrive à me surprendre. Ma fascination pour la photographie, qui allait devenir ma profession et ma vocation, trouve également en grande partie son origine dans les montagnes de mon enfance. En outre, cela me remplit toujours un peu de fierté de pouvoir faire découvrir ma région d'origine à des gens du monde entier et de la partager avec eux. Mais il s'agit avant tout de mon chez moi, où se trouvent ma famille et mes plus vieux amis.

Y as-tu déjà travaillé avec des visages familiers issus du milieu du snowboard?
Depuis plus de 10 ans, je travaille avec quelques-uns des meilleurs et des plus célèbres snowboardeurs du monde et j'ai pu transmettre mon enthousiasme pour l'Aletsch Arena à beaucoup d'entre eux. De Nicolas Müller et Fredi Kalbermatte à Eero Ettala et Heikki Sorsa, en passant par les frères Jackson et plusieurs Absinthe Crews, tous ont déjà eu beaucoup de plaisir et passé des journées très productives dans la région.

As-tu des conseils concernant la période de séjour?
En basse saison, quand il y a de la poudre. Carver la piste va bien sûr toujours bien.

Nuitée?
Je ne connais pas beaucoup les hôtels, mais je sais que les appartements de vacances de Top of Bettmeralp sont superbes. Si vous voulez être complètement à l'écart de l'agitation, vous pouvez prendre un appartement de vacances à la Casa Yolanda à Fieschertal, dans la maison où j'ai grandi. Toujours un bon conseil: Les nuitées en groupe dans des chalets simples sont tout à fait abordables. Le soir, on peut se détendre et préparer ensemble des repas pas trop chers. D'ailleurs, les prix des remontées mécaniques ici sont plutôt avantageux par rapport au reste de la Suisse.

Repas?
La Bättmer-Hitta est située directement au bord des pistes et vous propose de délicieuses spécialités locales. A la Fiescheralp, je mange presque toujours au restaurant Eggishorn, une cuisine saine à un prix raisonnable, j'aime beaucoup la sauce à salade et les desserts du chef sont juste la folie. Les pizzas à la Jungfrau sont également excellentes.

As-tu un endroit préféré pour admirer le panorama ou faire une pause? Est-ce que tu nous livres le secret?
La vue depuis le sommet de l'Eggishorn est juste un truc de fou et la grotte glaciaire directement au bord du glacier dans la Märjela bien sûr aussi, mais pas pour les promeneurs du dimanche. Mais la région qui s'étend au-delà de la Moosfluh jusqu'à la forêt d'Aletsch est de la pure magie pour tous.

{nbase:fileProperty(propertyName: 'alternative', falId: {item})}
{nbase:fileProperty(propertyName: 'alternative', falId: {item})}
{nbase:fileProperty(propertyName: 'alternative', falId: {item})}

Nous avons pris connaissance de ton projet GEX. Peux-tu nous en parler?
J'ai récemment coproduit un projet de film avec Holden Outerwear, doodah et Suisse Tourisme. Il s'agit d'une série de cinq documentaires intitulée "The Glacier Express", qui raconte une aventure de Freeride avec le Glacier Express de Zermatt à St Moritz. En outre, j'ai publié un fanzine avec mes photos préférées du voyage, présentées sur 40 pages intitulé GEX. Il s'agit du voyage, bien sûr, mais surtout des personnes que nous rencontrons et des endroits exceptionnels que nous visitons en cours de route. Je trouve que le tout est bien réussi et passe bien, mais voyez par vous-même.

Quelque chose d'autre te tient-il à cœur?
S'il vous plaît, soyez respectueux envers la montagne et ne laissez rien traîner. J'ai déjà ramassé quelques bouteilles en PET et des paquets de chips sur les pistes et en dehors. Cela me rend triste.

{nbase:fileProperty(propertyName: 'alternative', falId: {item})}
/